LA JEUNE FILLE et l'Ange ....

LA JEUNE FILLE et L'ANGE de la POESIE

 

 

 

 

 

 

G_6667

(extrait)

- L'ange reste près d'elle ; il sourit à ses pleurs,
Et resserre les noeuds de ses chaînes de fleurs ;
Arrachant une plume à son aile azurée,
Il la met dans la main qui s'était retirée.
En vain, elle résiste, il triomphe... il sourit...
Laissant couler ses pleurs, la jeune femme

 

K_2627 

 

 

 

 

 

Sophie d'Arbouville

1810-1850

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site