DEMOISELLE AUDELYS au temps de la CHEVALERIE

"Elle a un corps charmant et tout virginal

Et un maintien si digne que tous les plus sages

En sont silencieux , émus de sa beauté."

Ainsi parle de moi Girard de Roussillon.

Je suis fille de chevalier .Les poètes comparent la blondeur de mes cheveux  que je laisse tomber en larges nappes sur mes épaules à l'or pur et fin......Les mêmes disent que ma peau blanche à un reflet "d'une rose de mai quand le soleil en abat la rosée.Mes yeux riants et gais  sont "vairs" c'est à dire bleu/vert comme ceux du faucon , j'ai la bouche gourmande , ronde comme celle des petits enfants et mes lèvres "vermeillettes" font penser à la fleur du pêcher......Ce n'est pas mal , n'est ce pas ?

Je suis libre en mes propos , instruite que je suis des détails de la vie coutumière dés mon plus jeune âge des détails réservés peut être de vos jours à des beautés plus mûres(quoique je n'en sois pas si sûre..)Souvent en mon langage  , je plaque le mot propre que vous nommez aujourd'hui le mot cru..foin de la pruderie !

(a suivre..)

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×